Comment réaliser sa propre pâte Fimo écologique ?

Comment réaliser sa propre pâte Fimo écologique ?

La pâte Fimo est un matériau qui ressemble à s’y méprendre à de la pâte à modeler sauf qu’on peut garder la création une fois finie puisqu’elle durcit lorsqu’on la passe au four. Comme la pâte Fimo est malléable à souhait, on peut la texturer, la malaxer, la modeler et la sculpter à volonté, ce qui la rend d’ailleurs idéale pour les projets de DIY.

Comment réaliser sa propre pâte ?

pâte à malaxerOn retrouve toute une panoplie de pâte Fimo sur le marché, mais il faut savoir qu’il reste possible de créer sa propre pâte avec des ingrédients 100 % écologique. Pour faire de la pâte Fimo maison, il faudra du bicarbonate de soude, de l’eau du robinet et de la maïzena. Du côté des ustensiles, les récipients ordinaires que l’on utilise en cuisine feront l’affaire, mais il faudra par la suite à veiller à ne les réutiliser que pour la préparation de la pâte Fimo. D’ailleurs, à cet effet, il convient de prendre une grande casserole et d’y verser deux doses de bicarbonate de soude avec une dose de maïzena puis de diluer le mélange avec une dose d’eau du robinet.

La préparation doit être ensuite cuite à feu doux jusqu’à ce que l’eau s’évapore, et ce, tout en remuant doucement le mélange avec une spatule en bois. Une fois que le mélange commence à se détacher de la paroi de la moule fimo, cela signifie qu’il est au point. Il reste à transvaser la préparation dans un bol et la laisser refroidir pendant quelques minutes avant de la manipuler.

Comment sécher sa préparation ?

Il convient de rappeler qu’une fois que la préparation a pris le temps de refroidir, on peut la conserver dans une boite en plastique hermétique pour qu’elle ne durcisse pas facilement au contact de l’air. Il est aussi intéressant de noter que contrairement à la pâte Fimo vendue sur le marché, la pâte obtenue n’a pas besoin d’être mise au four pour durcir. Il suffit en effet de laisser la pâte Fimo à l’air libre et elle va se solidifier d’elle-même, gardant la forme qui lui a été donnée. Le reste de pâte pourra ensuite être conservé pour une utilisation ultérieure.

En ce qui concerne le temps de séchage, cela dépend de l’humidité ambiante dans la pièce où l’on prépare la pâte, mais aussi de la dimension de l’objet crée. Pour de petites pièces, le temps de séchage peut aller de 24 à 48h. À noter que pour que le séchage soit bien homogène, il faut retourner régulièrement l’objet pour que chaque face se solidifie rapidement et sèche ainsi de manière homogène.

Comment utiliser la pâte Fimo écologique ?

La pâte Fimo écologique promet de nombreuses possibilités et pour ceux qui souhaitent apporter un peu de couleurs à leur préparation, il suffira de rajouter un peu de colorant alimentaire au mélange, et ce, avant de la faire cuire. La pâte obtenue pourra ensuite être utilisée pour la réalisation d’un cadre photo, d’une empreinte de pied ou de main de bébé ou encore d’un objet décoratif ordinaire.

Pour rappel, l’utilisation de ce matériau est sans danger, mais il convient toutefois de s’en tenir aux précautions d’emploi et ne pas laisser les enfants manipuler tout seul la pâte Fimo, surtout, lors de l’étape de la cuisson.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Les commentaires sont clos.