Entreprise: comment devenir éco-responsable?

Entreprise: comment devenir éco-responsable?

De la consommation d’énergie en passant par la gestion des déchets et autres sources de pollution au sein de l’entreprise, il est désormais impératif pour les entreprises de toutes tailles de devenir éco-responsable, ceci afin de préserver au mieux l’environnement et d’optimiser dans la foulée leurs services. Comment devenir éco-responsable ? Voici quelques pistes à suivre.

Limiter l’impact écologique de l’entreprise

Une entreprise qui se veut éco-responsable doit réduire au mieux son impact écologique, et ce, en mettant en place des moyens peu énergivores et respectueux de l’environnement en interne. La gestion des ressources utiles au bon fonctionnement de l’entreprise devra être la priorité de cette dernière. Pour y arriver, il est impératif d’initier les salariés aux gestes écologiques et bien évidemment, chacun devra y mettre du sien. Le changement ne se fera que si toute l’équipe s’implique et que chacun adopte un comportement citoyen. La transition écologique se fera lentement mais surement, mais la prise de conscience, elle, devra être rapide pour que les nouvelles habitudes soient facilement mises en place.

Réduire l’utilisation du papier

réduire l'utilisation du papierOn sait que l’utilisation du papier représente plus de trois quarts des déchets de l’entreprise alors que le taux de recyclage peine à avoisiner les 30%. L’entreprise, dans son projet d’améliorer son impact écologique, devra ainsi opter pour une solution pratique et économique telle que la numérisation de document pour éliminer l’utilisation du papier de tous les processus de gestion et de communication. Il est également intéressant de réduire dans un premier temps l’utilisation du papier en optant pour l’impression recto verso, l’utilisation de feuilles avec un verso intact comme brouillon, etc. Bref, tout est bon pour refréner l’usage du papier au sein de l’entreprise.

Réaliser des économies d’énergie

La réduction de l’impact écologique passe aussi par le contrôle et la gestion de l’énergie et cela passe par le recours à des installations moins énergivores. La climatisation et le chauffage sont les deux premiers postes de dépenses énergétiques de l’entreprise, suivie de l’électricité. Aussi, pour réduire la facture énergétique, on choisit de n’activer la climatisation que lorsque la température extérieure avoisine les 26 °C. Le chauffage quant à lui, devra être débranché à la fin de la journée et rebranché que lorsque tous les salariés arrivent le matin. Pour ce qui est de l’électricité, il faudra apprendre à l’équipe de toujours éteindre derrière soi et de changer toutes les ampoules des bureaux par des ampoules basse consommation.

Recycler les déchets de l’entreprise

Le tri et le recyclage des déchets doivent également compter parmi les impératifs de l’entreprise. L’installation de bacs de tri en interne et d’un service de recyclage de consommable (papier, plastique, etc.) est tout particulièrement recommandée. Les salariés devront être formés aux gestes éco-responsables et dans la mesure du possible, il faudra recycler les ordinateurs, les imprimantes, les téléphones fixes et autres scanners qui ne fonctionnent plus. Enfin, pour minimiser la consommation de carburant lors des déplacements professionnels, il est intéressant de proposer le covoiturage aux salariés. La mise en place d’une navette de transport pourra également être envisagée.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Les commentaires sont clos.