Impact écologique du numérique : comment y faire face ?

Impact écologique du numérique : comment y faire face ?

L’empreinte écologique des sites web ne va pas en s’améliorant. Les experts du développement durable énoncent que c’est l’un des pôles les plus polluants et c’est notamment pour rétablir la balance qu’a été lancé le projet de sensibilisation éco conception de sites, à destination des agences de communication et des développeurs web.

Pourquoi rendre les sites web écologiques ?

sites internet ecologiqueLes impacts environnementaux des sites web sont tels que les agences de communication sont de plus en plus nombreuses à rechercher des solutions pour réduire efficacement leur empreinte écologique. Créer un site e-commerce et s’occuper de son référencement demande du temps et surtout de l’énergie. La consommation énergétique atteint d’ailleurs des sommets lorsqu’il est question d’intégrer des vidéos et les contenus lourds tels que les animations GIF et autres sur le site web. L’objectif est ainsi de réduire au mieux l’impact écologique des outils de communication et autres sites web crées pour les clients des agences web et pour ce faire, diverses techniques peuvent être mises en œuvre.

Déjà, il est impératif que les agences web commencent par analyser les enjeux environnementaux de leurs créations web et décident d’améliorer leur process de travail en choisissant d’opter pour l’écoconception. Dans un premier temps, il faut procéder à la sélection de l’hébergeur qui doit être local et responsable. Il convient ensuite de créer un site léger et facile à lire sur les supports mobiles. En ce qui concerne le référencement de la boutique en ligne ou du site web, il est important de bien gérer les techniques utilisées afin qu’elles répondent à des impératifs de performance énergétique.

Quels moyens utiliser et quels résultats attendre de ce type de concept ?

Les agences qui ont adopté le système d’éco-conception web sont de plus en plus nombreuses, ce qui fait qu’il est désormais possible de confier son projet web à des professionnels dans le domaine qui sauront comment réduire au mieux les impacts écologiques. Dès lors que l’on prend conscience de son impact énergétique, il devient plus aisé par la suite de prioriser certaines techniques par rapport à d’autres.

Aussi, pour réduire les émissions de CO² liées au site web, il faudra commencer par éviter les pages web qui prennent du temps à se charger et à s’ouvrir. On évite l’insertion des animations flash et on travaille sur l’affichage instantané des pages. Pour ce qui est du choix de l’hébergement web, il est impératif de réduire la distance entre les serveurs et les visiteurs, cela participera à réduire l’énergie utilisée pour faire transiter les informations. Toujours dans l’optique d’avoir un site web écologique, les serveurs devront être alimentés avec des énergies renouvelables et des ressources naturelles. En optant pour l’achat de certificats d’électricité verte, on peut continuer à disposer d’un site performant, mais dont la consommation énergétique a été revue pour répondre à un éco label. Enfin, il est intéressant de rappeler que l’activité du site web en lui-même influence également sur la consommation d’énergie des serveurs, ce fait qu’il est important de proposer une page épurée qui s’ouvre facilement et qui soit responsive design.

Les commentaires sont clos.