La Co-innovation : un outil stratégique pour le développement des industries

La Co-innovation : un outil stratégique pour le développement des industries

Reposant sur un principe de partage d’idées et d’expériences, la Co-innovation est une manière pour les industries d’élaborer un plan d’action dans le cadre de leur développement. Il s’agit, notamment, d’une coopération entre les grands groupes et les startups. Comment ça marche ? Quels sont les avantages ? Réponses dans cet article.

Qu’apporte l’innovation collaborative ?

L’innovation collaborative ou la Co-innovation est une démarche permettant à une entreprise, quelle que soit son envergure, de s’appuyer sur un acteur de son écosystème afin d’innover vite et mieux. Cela se fait en combinant le savoir-faire de chacun afin de créer davantage de valeur et de gagner en compétitivité. En effet, même pour une grande entreprise, il n’est pas toujours facile de se montrer véritablement innovant lorsque tout est déjà bien rodé que ce soit en termes de gain ou en termes de notoriété, ce qui n’est pas forcément le cas des startups.

 

Ainsi, un partenariat entre les grands groupes et les jeunes pousses s’avère enrichissant pour chacun. Cela permet, entre autres, de voir les choses sous un angle nouveau, d’acquérir de nouvelles idées, d’améliorer ses produits et naturellement d’optimiser sa rentabilité. Ce principe émergeant de nombreux secteurs industriels, notamment dans les produits consommables, est de plus en plus populaire dans l’industrie automobile, en particulier pour la conception de nouvelles gammes de véhicules.

Trouver le bon partenaire pour atteindre les objectifs

Avant même de chercher un partenaire, il est important de savoir si le recours à l’innovation collaboratrice est indispensable. Pour évaluer la pertinence d’une Co-innovation, il faudra identifier les compétences disponibles en interne et mesurer les efforts à fournir pour que l’entreprise puisse développer elle-même ce savoir-faire. Une fois avoir obtenu ces informations et qu’il s’est avéré qu’un Co-innovation est incontournable, le choix du partenaire devra être en cohérence avec les objectifs.

 

Si un partenaire public est sollicité pour son savoir-faire pointu et pour ses compétences, on choisit souvent les grandes entreprises pour leur capacité financière ou encore pour leur image de marque. En tant que sang neuf, les PME et startups sont, quant à eux, surtout plébiscitées pour leur réactivité et agilité, des critères essentiels pour le développement de nouveaux produits ou marchés.

Comment faire pour que chacun y gagne ?

 

Bien que les profils soient complémentaires, les intérêts ne convergent toujours pas. Pour qu’ils soient compatibles, il faut parfois s’engager sur des compromis. Il peut ainsi être nécessaire d’aligner les objectifs respectifs afin d’être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la stratégie d’innovation.

 

Par ailleurs, bien que la Co-innovation soit en général pratiquée entre des acteurs faisant partie du même secteur (souvent entre fournisseurs et clients, et moins entre concurrents), il est à savoir que certains partenariats peuvent être conclus entre des acteurs n’appartenant même pas au même écosystème. Afin de simplifier leur mise en relation, il existe actuellement des plateformes d’intermédiation dédiées à l’innovation.

 

En outre, si la tendance est actuellement de plus en plus à la Co-innovation, c’est parce qu’au final, tout le monde y gagne que ce les grandes industries ou les jeunes entreprises.

Les commentaires sont clos.