Pourquoi initier son enfant à la pâte à modeler ?

Pourquoi initier son enfant à la pâte à modeler ?

Comptant parmi les activités manuelles les plus appréciées des enfants au même titre que les crayons de couleur et les gommettes, la pâte à modeler promet de nombreux bienfaits, aussi bien au niveau de l’apprentissage que par côté ludique. Zoom sur cette activité incontournable…

Pourquoi se laisser séduire par pâte à modeler ?

Les parents qui recherchent des idées de loisirs créatifs peuvent opter pour la pâte à modeler. Dé jà, la manipulation de cette pâte va grandement contribuer au développement de la motricité fine de l’enfant au même titre que ses compétences d’action. Il aura à palper, malaxer, modeler, découper, rouler et assembler des boules de pâtes de diverses couleurs en vue d’obtenir une forme unique. La pâte à modeler permet également de solliciter la créativité et l’imagination. Comme les possibilités sont infinies avec la pâte à modeler, cela permettra à l’enfant de passer des heures d’amusement sans s’ennuyer. Inventer une histoire, créer des personnages puis rajouter au besoin des fleurs, des animaux et même des formes géométriques. Si l’enfant rate sa création alors, il n’aura qu’à aplatir de nouveau la pâte puis la retravailler. En plus d’aider à améliorer la coordination œil et main de l’enfant, la création de formes avec la pâte à modeler va favoriser son aisance manuelle. Si l’on sait par ailleurs que le fait de triturer et de malaxer la pâte a des effets apaisants, cela le rend adapté aux enfants hyperactifs et à ceux qui manquent de concentration.

Pâte à modeler : que d’avantages !

intiation pate fimo1Grâce aux multitudes de couleurs, de textures et d’odeur, la pâte à modeler est l’idéal pour éveiller l’esprit. En la touchant des mains, l’enfant va ressentir diverses sensations, ce qui favorise son apprentissage des matières, des formes, mais aussi de la notion de taille. Il va former des boules, des boudins et toute une autre flopée de volume avant de les assembler ou de les découper. Une pratique régulière devrait également l’aider à nourrir sa fibre artistique. Il est cependant inutile de le forcer à recréer des figures particulières s’il n’a pas encore l’âge. En revanche, il ne faut pas hésiter à l’assister dans ses créations et l’aider dans la composition de certaines formes.

Jusqu’à l’âge de 18 mois, l’enfant devra découvrir par lui-même les formes qui lui viennent de son imagination. À partir de là, les parents pourront lui proposer un emporte-pièce et lui proposer de recréer des formes bien plus précises avec des techniques plus élaborées et l’utilisation d’outils et de matériels dédiés. En grandissant, l’enfant va prendre plaisir à mélanger les couleurs, à s’essayer à de nouvelles créations plus fantasques et à profiter des bienfaits de cette activité manuelle des plus plaisantes. À noter qu’à part des pâtes à modeler classiques, il existe actuellement toute une gamme de produits qui permet de réaliser des figurines et des objets de décoration qui peuvent garder leur forme sans s’effriter. L’utilisation de ce type de pâte devra cependant être faite sous la surveillance d’un adulte, car il faut généralement cuire la pâte pour qu’il adopte sa forme définitive.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Les commentaires sont clos.