Top 10 Meilleur Couteau Survie 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Couteau Survie ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Couteau Survie pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Couteau Survie !

Notre sélection de couteau survie

Guide d’achat couteau survie

En matière de coutellerie, le couteau de survie est l’un des couteaux de poche à avoir constamment sur soi. Cependant, il y en a tellement qu’il est difficile de savoir quel modèle acheter. Si vous souhaitez avoir un couteau tactique qui puisse vous servir en toute occasion, voici un petit guide d’achat pour savoir comment choisir un couteau de survie.

Quels sont les critères de choix d’un couteau de survie ?

Les couteaux de survie sont des couteaux multifonctions, différents des couteaux suisses, mais tout aussi pratiques si vous jouez les aventuriers en mode survival. Pour trouver le couteau de poche qui vous accompagnera n’importe où vous allez, il existe des points de référence.
Comme premier critère, prenez compte de la taille du couteau. Il s’agit de bien regarder la longueur de la lame qui doit correspondre aux situations dans lesquelles vous allez le mettre à l’épreuve. Un couteau avec une lame droite d’environ 7 cm est l’idéal pour couper du petit bois, éplucher ou ouvrir des conserves.
L’avantage de ce petit couteau est sa maniabilité et sa transportabilité, car vous pouvez le glisser dans votre poche sans problème, bien entendu, s’il est dans un étui rigide. De plus, la législation n’autorise que les couteaux multi-usages ayant une lame comprise entre 7 et 10 cm. Tant que vous ne frôlez pas la taille d’un poignard ou d’une machette, vous êtes encore dans la norme en matière d’arme blanche. Dans cette catégorie, vous êtes sur les couteaux de combat utilisés en tactique militaire. Généralement, ils servent pour se défendre uniquement.
En deuxième critère, observez l’aspect et le matériau de la lame. La lame d’un couteau est la pièce centrale et lorsqu’elle est lisse, elle est plus tranchante. En outre, l’aiguisage n’est pas réellement nécessaire. Mais avant de fendre le bois pour construire un abri ou après une partie de chasse et pêche, il est recommandé de passer la lame dans l’affûteur ou sur une pierre à aiguiser.
La lame peut aussi avoir un côté tranchant et un autre côté dentelé, ou être tout simplement crantée. Vous pouvez ainsi travailler sur différentes coupes, qu’elles soient dures comme du bois ou molles comme de la chair, ou scier du bois. Cependant, le matériau peut également y être pour beaucoup de chose. Les fabricants optent plus pour l’acier inoxydable. Une lame en inox est résistante à la corrosion. Mais, la résistance étant parfois plus importante, ils proposent souvent des lames en vanadium, en acier au carbone ou en titane. La haute teneur en carbone contribue à améliorer considérablement la dureté et la durabilité du couteau de survie.
Le troisième critère que vous devez considérer est le manche. Un manche en bois peut suffire. Mais, vous devez avant tout choisir un manche ergonomique et antidérapant, qui offre un bon grip même sous la pluie. Après la chasse au gibier, il est toujours plus prudent de trancher dans la viande sans glisser de votre main. Un couteau de survie maniable est un couteau avec un manche bien conçu. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles la gomme est le matériau privilégié par les fabricants.
Si vous ne savez pas réellement sur quel type de manche vous tourner, n’écartez pas les couteaux de survie avec un pommeau. Ce dernier peut servir de brise-vitre ou de marteau pour taper sur un clou ou un piquet.

Couteau pliant ou à lame fixe ?

Les couteaux de survie peuvent être des couteaux pliants ou des couteaux à lame fixe.
Comme son nom l’indique, un couteau pliant se plie sur lui-même et son manche lui sert en même temps d’étui. Vous n’avez pas ainsi à le ranger dans un étui en cuir comme sur un couteau de survie à lame fixe. Il vous suffit de le replier pour dissimuler le côté tranchant.
L’inconvénient d’un couteau pliant est cependant la mobilité de sa lame. À force de le sortir et de le ranger à plusieurs reprises, vous risquez de ne plus avoir la rigidité nécessaire à vos tâches. Si vous comptez couper du bois alors que le manche n’est plus correctement en place, vous risquez de vous blesser.

Quel est l’intérêt d’acheter un couteau de survie ?

Un couteau de survie peut être un couteau de chasse, un couteau de plongée, un couteau de combat et même un couteau de cuisine. La raison est que c’est un couteau multifonctions.
Si vous êtes passionné de randonnées et que vous avez l’habitude d’établir un bivouac en pleine forêt, un couteau de survie est avant une arme utile dans le milieu hostile où vous vous trouvez. Il vous permet de chasser, de pêcher, de couper du bois, de préparer votre repas et bien d’autres tâches.
Certains fabricants proposent des couteaux de survie avec une pierre à feu pour que vous puissiez faire du feu par temps froid ou humide. D’autres modèles sont munis d’un décapsuleur, ce qui n’est pas réellement indispensable en forêt sauf pour les campeurs bien préparés.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-10-19 02:34:02