Tout savoir sur le recyclage

Avec la croissance de la population mondiale et la multiplication des industries à travers le monde, on note une augmentation considérable de la quantité de déchets produits par la société, qu’ils soient organiques ou non. Ceux-ci sont répandus un peu partout dans le monde et affectent grandement l’écosystème de la planète, ainsi que les êtres vivants (animaux comme végétaux) qui y vivent.

Le recyclage s’est avéré être l’une des principales solutions permettant de lutter contre la propagation de ces déchets afin de préserver notre environnement. Cependant, nombreux sont ceux qui s’interrogent encore sur cette pratique et son fonctionnement. Si vous faites partie de ces personnes, cet article vous permettra d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet.

Qu’est-ce que le recyclage ?

Le recyclage consiste à faire le tri, à traiter et à réutiliser des déchets pour produire un nouveau produit utile, qu’il soit décoratif ou fonctionnel. De cette façon, ce qui était auparavant considéré comme déchet devient une matière première et les ressources limitées qui existent sur la planète sont protégées.

Tous les matériaux existants ne sont pas recyclables. Toutefois, bon nombre d’entre eux le sont notamment le papier, le verre, le carton, l’aluminium et certains types de plastiques. Ces matériaux peuvent être traités de façon à pouvoir reprendre leur cycle d’utilisation initiale. En revanche, certains d’entre eux ne peuvent plus avoir le même usage après traitement et sont utilisés à d’autres fins.

C’est le cas des déchets organiques (déchets provenant de matière animale ou végétale comme les restes alimentaires ou les déchets agricoles) qui ne peuvent pas être recyclés, mais qui peuvent subir des procédés de biodégradation pour servir à fabriquer des composts.

Quelle est l’importance du recyclage ?

Grâce au recyclage, il est possible de transformer des déchets qui finiraient en temps normal par être mis en décharge, vu qu’ils sont très nocifs pour l’environnement et la santé publique.

Le recyclage présente également plusieurs avantages aussi bien pour les êtres vivants que pour l’environnement. Il permet de préserver la terre et l’atmosphère, ainsi que les ressources naturelles vu qu’il empêche le gaspillage.

Le recyclage est l’un des principaux moyens par lesquels nous pouvons prendre soin de notre environnement. Cette pratique permet entre autres de réduire les déchets dans les décharges, de protéger l’écosystème, de conserver les matières premières et les ressources naturelles, de diminuer la pollution, de réduire le gaspillage, de faire des économies d’énergies et de créer des emplois.

Comment trier les déchets recyclables ?

Le processus de recyclage nécessite de faire un tri sélectif, c’est-à-dire que chaque déchet doit être jeté dans une top poubelle appropriée en utilisant des codes couleurs. De cette façon, on obtient une séparation correcte de tout ce qui doit être recyclé. Ces couleurs de recyclage se retrouvent généralement sur les meilleures poubelles conçues pour les environnements urbains ou domestiques. Les couleurs de recyclage de base sont les suivantes.

Couleur bleue : toutes sortes de papiers et cartons doivent être déposés dans ce conteneur. Cela inclut bien évidemment les journaux, les magazines, les papiers d’emballage ou brochures publicitaires, etc.

Couleur jaune : les poubelles jaunes sont faites pour contenir les produits en plastique tels que les bouteilles, les conteneurs alimentaires ou les sacs. Les boîtes de conserve et de boissons gazeuses doivent également être déposées dans ces conteneurs.

Couleur verte : des récipients en verre, tels que des bouteilles de boissons alcoolisées, sont placés dans cette poubelle. Il ne doit cependant pas être utilisé pour la céramique ou le verre.

Couleur rouge : ces conteneurs peuvent être utilisés pour stocker des déchets dangereux tels que des piles, des batteries, des insecticides, des huiles, des aérosols ou des produits technologiques.

Couleur grise : on peut déposer dans les poubelles grises les types de déchets qui ne sont pas cités plus haut, bien qu’elles soient principalement destinées aux matières biodégradables.

Couleur orange : les poubelles orange sont utilisées exclusivement pour la matière organique.

Que faire des déchets dangereux ?

L’industrie moderne, qui s’efforce de fournir aux consommateurs des biens fiables et durables, s’est considérablement éloignée de l’utilisation de matériaux naturels. Ainsi, une grande partie des déchets produits sont dangereux, car ils resteront dans les décharges pendant des centaines d’années polluant l’environnement. Cela est encore pire s’ils peuvent avoir un effet toxique direct sur l’homme et d’autres organismes vivants.

De ce fait, il est non seulement raisonnable d’envoyer ces déchets à la décharge, mais également de procéder à leur neutralisation préalable. Un exemple palpable est celui des déchets de production de titane. Il n’existe pour le moment aucun moyen de les recycler, mais en même temps ils ne peuvent pas être simplement jetés dans une décharge. En effet, ils émettent du chlorure d’aluminium, empoisonnant tout ce qui se trouve dans les environs.

La seule façon de les traiter est d’utiliser de la chaux. Il s’agit d’un produit minéral alcalin (basique) qui est issu de la transformation chimique du calcaire sous l’effet de la chaleur. Souvent utilisé dans la construction, il permet également de traiter les déchets industriels en neutralisant les toxines.