Comment produire vos propres granulés de bois: Un guide écologique et économique pour l’autonomie énergétique

Vous cherchez une solution écologique et économique pour vous chauffer durant l’hiver tout en devenant autonome sur le plan énergétique ? La production de granulés de bois est la réponse. Suivez ce guide détaillé pour fabriquer vos propres granulés de bois et contribuer à un mode de vie plus durable. Vous pouvez toujours consulter notre guide d’achat pour choisir vos granulés.

Liste des équipements nécessaires

Pour commencer, vous aurez besoin des équipements suivants pour produire vos granulés de bois :

  • Bois et déchets verts divers : Vous pouvez utiliser des branches d’arbres, des palettes en bois, des déchets de scierie, des ronces, etc.
  • Presse à pellet : Assurez-vous de choisir une presse spécialement conçue pour la production de granulés de bois. Les presses destinées à l’alimentation animale ne sont généralement pas adaptées.
  • Broyeur à végétaux : Cet appareil vous permettra de réduire les déchets verts et le bois en sciure fine, nécessaire à la production de granulés.
  • Hygromètre : Cet instrument mesure l’humidité dans l’air et vous aidera à déterminer si votre broyat est suffisamment sec pour être transformé en granulés.
  • Sacs d’environ 30L : Ces sacs seront utilisés pour stocker et transporter vos granulés de bois.
  • Liant (optionnel) : Si nécessaire, un liant tel que de l’huile végétale peut être ajouté pour améliorer la compacité des granulés.

Broyage des végétaux

La première étape de la production de granulés de bois consiste à broyer les végétaux et le bois en une sciure fine. Choisissez des types de bois et de végétaux appropriés pour cette étape, comme le sapin, le pin, le chêne, les ronces, ou encore des palettes en bois (en prenant soin de retirer les clous au préalable).

Pour obtenir une sciure suffisamment fine pour la production de granulés de bois, passez le broyat 2 à 3 fois dans le broyeur jusqu’à obtenir la texture souhaitée. Le bois peut être broyé immédiatement après la coupe, sans attendre qu’il sèche.

Séchage et hygrométrie

L’étape du séchage est cruciale pour obtenir une hygrométrie optimale de 15%, ce qui facilite le pressage des granulés et assure une combustion efficace. Voici quelques conseils pour bien sécher votre broyat :

  • Choisir l’emplacement : Étendez une bâche sur un espace plat, idéalement en plein soleil et dans un endroit bien aéré. La chaleur du soleil et la circulation de l’air accélèreront le processus de séchage.
  • Étaler le broyat : Étalez le broyat sur la bâche en une couche uniforme d’environ 5 cm d’épaisseur. Une couche trop épaisse ralentirait le séchage et pourrait entraîner une moisissure. Remuez le broyat régulièrement pour assurer un séchage homogène.
  • Mesurer l’hygrométrie : Utilisez un hygromètre pour mesurer l’humidité du broyat à plusieurs endroits et calculer une moyenne. L’objectif est d’atteindre un taux d’hygrométrie de 15%. Si nécessaire, ajustez la durée de séchage ou déplacez le broyat dans un endroit plus ensoleillé.
  • Prévoir le temps de séchage : Le temps de séchage varie en fonction des conditions météorologiques, de la taille des particules de broyat et de la teneur en humidité initiale. En plein soleil et par temps sec, il peut suffire d’une demi-journée pour sécher le broyat. En revanche, si les conditions sont moins favorables, le séchage peut prendre plusieurs jours.

Pressage des granulés de bois

Le pressage est une étape essentielle pour transformer le broyat en granulés de bois. Suivez ces conseils pour réussir cette étape :

  • Utiliser une presse spécifique : Il est crucial d’utiliser une presse spécialement conçue pour la production de granulés de bois, car les presses destinées à l’alimentation animale ne sont généralement pas assez puissantes.
  • Réglages de la machine : Réglez la machine pour obtenir des granulés d’environ 6 mm de diamètre et 25 mm de longueur maximum. Ces dimensions sont les plus courantes pour les poêles à granulés et assurent une combustion optimale.
  • Tester la production : Avant de lancer la production à grande échelle, réalisez un test avec un échantillon de broyat pour vérifier la taille et la compacité des granulés. Vous pourrez ainsi ajuster les réglages de la machine si nécessaire.
  • Alimentation de la presse : Déversez votre broyat sec dans l’entonnoir de la presse et récoltez les granulés dans un bac. Prévoyez plusieurs bacs pour éviter d’interrompre la production lors du vidage.
  • Utilisation d’un liant (optionnel) : Si les granulés ne sont pas assez compacts en sortie de presse, cela peut indiquer que votre broyat est trop sec ou qu’il contient trop peu de résine. Vous pouvez alors utiliser un liant spécial ou de l’huile végétale pour améliorer la compacité.

Contrôle qualité et ajustements

Il est important de vérifier la qualité des granulés de bois produits pour vous assurer qu’ils sont adaptés à une utilisation dans votre poêle à granulés. Voici quelques critères à prendre en compte :

  • Uniformité : Vérifiez que les granulés sont de taille et de forme similaires. Des granulés trop petits ou trop grands peuvent affecter la combustion et l’efficacité énergétique de votre poêle.
  • Compacité : Assurez-vous que les granulés sont suffisamment compacts pour ne pas se décomposer lors de la manipulation. Si nécessaire, ajustez les réglages de la presse ou ajoutez un liant pour améliorer la compacité.
  • Teneur en humidité : Mesurez à nouveau l’hygrométrie des granulés de bois avec un hygromètre. Une teneur en humidité trop élevée peut nuire à la combustion et réduire la production de chaleur.
  • Absence de contaminants : Inspectez visuellement les granulés pour détecter la présence d’éventuels contaminants, tels que des morceaux de métal ou de plastique. Ces éléments peuvent endommager votre poêle à granulés et doivent être éliminés avant l’utilisation.

Stockage et conditionnement

Une fois que vous avez produit vos granulés de bois, il est important de les stocker et de les conditionner correctement pour préserver leur qualité :

  • Utilisez des sacs d’environ 30L (ou moins pour les transporter plus facilement) pour stocker et transporter vos granulés de bois. Les sacs doivent être résistants et étanches pour éviter la contamination et l’humidité.
  • Stockez les sacs de granulés de bois dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité et des rongeurs. Un garage ou un abri de jardin peuvent convenir, à condition qu’ils soient bien isolés et étanches.
  • Veillez à ne pas empiler trop de sacs les uns sur les autres pour éviter d’écraser les granulés du bas. Vous pouvez utiliser des palettes pour faciliter le stockage et la manipulation des sacs.

Utilisation et entretien du poêle à granulés

Pour profiter pleinement de votre production de granulés de bois, il est essentiel de bien utiliser et entretenir votre poêle à granulés :

  • Réglez votre poêle en fonction de la taille et de la densité des granulés que vous avez produits. Consultez le mode d’emploi de votre poêle pour connaître les réglages adaptés.
  • Nettoyez régulièrement le brûleur, le cendrier et les conduits d’évacuation de votre poêle pour garantir une combustion optimale et prolonger la durée de vie de votre appareil.
  • Faites vérifier et entretenir votre poêle par un professionnel qualifié au moins une fois par an pour assurer son bon fonctionnement et prévenir les problèmes éventuels.

Quel est le rendement de la production?

Le rendement de la production de granulés de bois dépend de plusieurs facteurs, notamment la teneur en humidité de la matière première et l’efficacité de l’équipement utilisé. Voici quelques indications sur le rendement :

  • Taux d’humidité de la matière première : Si le taux d’humidité du bois est supérieur à 50 % (ce qui signifie que le bois est frais), environ 2,5 tonnes de bois fraîchement coupé seront nécessaires pour créer une tonne de granulés. Si la teneur en humidité de la matière première est d’environ 10 à 15 %, environ 1,5 tonne de bois sec sera nécessaire pour créer une tonne de granulés.
  • Efficacité de la presse à granulés : Les presses à granulés varient en termes de capacité de production. Certaines presses peuvent produire jusqu’à 100 kg de granulés par heure, tandis que d’autres ont un rendement moindre. Le choix de la presse à granulés dépendra de vos besoins en termes de quantité et de rapidité de production.
  • Pertes de matière : Pendant le processus de production, une certaine quantité de matière peut être perdue sous forme de poussière ou de déchets. Cette perte varie en fonction de la qualité de l’équipement et de la matière première, mais peut représenter jusqu’à 10 % de la matière première.

En considérant ces facteurs, le rendement de la production de granulés de bois peut varier. Cependant, en optimisant le processus de production et en utilisant un équipement adapté, il est possible de maximiser le rendement et de produire efficacement des granulés de bois pour chauffer votre maison de manière écologique et économique.

Rédigé par
Plus d'articles de Eco Mobile
Pourquoi faudrait-il opter pour des bougies parfumées
Les bougies sont depuis longtemps utilisées pour créer de la lumière dans...
Lire la suite