3 conseils pour améliorer le monde

Ce monde dans lequel nous vivons est loin d’être parfait. Entre l’injustice, la pauvreté, les inégalités et les différentes formes d’exclusion, tout porte parfois à croire que rien ne va ici-bas. Toutefois, il est toujours possible de contribuer à une amélioration, ne serait-ce que minime, de la société. Comment ? Retrouvez 3 conseils à appliquer pour changer le monde.

Arrêter de tout remettre à plus tard

La procrastination est l’un des plus grands freins au développement. En effet, tout remettre au lendemain a tendance à limiter notre productivité. Pour éviter cela, il convient de faire une chose à la fois. Il vaut mieux se concentrer sur une seule tâche et concrétiser celle-ci jusqu’au bout, plutôt que d’essayer de réaliser plusieurs projets à la fois sans que cela n’aboutisse au final. Et pour vous aider à vous recentrer, il n’y a rien de tel que la méditation. Celle-ci consiste à chasser les pensées parasites qui nous égarent de l’essentiel. Enfin, il est important de mettre nos projets à l’écrit en vue d’une meilleure organisation quant à la réalisation de ceux-ci.

Pour contribuer à un meilleur monde, il existe des associations comme le groupe SOS. Elles agissent au niveau de différents secteurs d’activités (Emploi, Solidarités, Jeunesse, Santé, Culture, Transition Écologique, Seniors et Action internationale) en vue d’améliorer ceux-ci à travers l’implantation de programmes divers. Parmi ceux-ci se trouve de manière implicite la lutte contre la procrastination via le soutient de l’entrepreneuriat solidaire par exemple. Pour en savoir plus sur les actions du groupe, il convient de visiter le site planete-urgence.org/une-association-du-groupe-sos.

Voir le monde tel qu’il est

Pour améliorer le monde, il est important de le voir tel qu’il est, avec ses défauts et ses qualités. Il faut surtout être conscient de ses maux, tels que la faim dans le monde, la vulnérabilité alimentaire, l’insécurité, les catastrophes naturelles, etc. en vue d’essayer de les guérir à notre échelle. Mais comment améliorer la sécurité alimentaire, en particulier dans les pays souffrant d’extrême pauvreté par exemple ? Il existe différents moyens comme le fait d’intégrer un programme d’aide alimentaire, de faire du bénévolat, etc. Il est également triste d’observer cette forme d’inégalité entre les pays développés qui luttent contre l’obésité et les pays en développement qui souffrent de la faim.

Contribuer à changer les choses

Justement, face à de telles injustices, il est difficile de rester sans rien faire. Il importe de contribuer à changer les choses via des actions humanitaires. Pour cela, vous pouvez agir seul ou rejoindre une communauté, comme les différentes associations dont la mission est d’améliorer le monde. Les actions possibles sont illimitées : promouvoir la sécurité alimentaire, combattre la faim, lutter contre le réchauffement climatique, défendre les droits humains,  éviter le gaspillage alimentaire, protéger l’environnement, etc. Il est aussi possible de débloquer des fonds pour agir dans différents domaines. Pour ce faire, il faut contacter des bailleurs et les convaincre de l’importance de votre projet humanitaire d’amélioration du monde.

Bref, les possibilités pour changer notre monde sont vastes. Ces conseils ne sont pas exhaustifs ; il relève de chaque individu de la compléter.