Pourquoi les audits énergétiques sont-ils importants ?

Avant de rénover ou d’isoler un logement, il est souvent conseillé de faire un audit énergétique. En effet, cette opération vise à connaître l’état énergétique de votre propriété pour identifier les travaux à réaliser, et l’ordre suivant lequel il faut procéder. Qu’est-ce qu’un audit énergétique ? Est-il important de le faire ? À quelle fréquence faut-il faire réaliser un audit énergétique ?

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

L’audit énergétique, encore appelé analyse énergétique, est l’étape préalable qui permet d’émettre un avis sur la qualité énergétique d’un bien immobilier. Selon la loi, c’est une étude obligatoire dans toutes les copropriétés de plus de 50 lots et disposant d’un système de chauffage ou de refroidissement collectif.

L’audit est indispensable dans le cadre d’une rénovation ou d’une vente d’un bien immobilier. Il est réalisé par un bureau d’études certifié et qualifié via un organisme indépendant. Le réalisateur de l’audit peut être un climaticien, un thermicien ou encore un architecte ayant suivi une formation spécifique et adéquate.

Le professionnel auditeur doit disposer d’un matériel de mesure appropriée pour évaluer avec précision les performances énergétiques du logement ou du bâtiment. Vous pouvez vous rapprocher d’un spécialiste du domaine pour en apprendre davantage sur l’audit énergétique.

En quoi consiste un audit énergétique ?

Plus qu’un Diagnostic de Performance énergétique (DPE), un audit énergétique consiste à réaliser le bilan énergétique complet d’un logement. Il permet de mesurer avec précision sa consommation énergétique et de détecter toutes les éventuelles sources de déperditions.

Il rapporte des données et des réponses concrètes qui visent à améliorer l’efficacité énergétique du logement. Celle-ci a rapport avec les usages en chauffage, en eau chaude sanitaire, en éclairage, en refroidissement et en ventilation. Ces diverses données proviennent de plusieurs facteurs que sont :

  • la performance énergétique des équipements installés : ampoules à incandescence, climatiseur, chaudière, etc.,
  • le nombre d’occupants dans le logement et leurs habitudes de consommation,
  • la qualité de l’isolation thermique et phonique.

Grâce à cet audit, on peut facilement savoir si une maison est performante du point de vue énergétique. Si ce n’est pas le cas, on pourra évaluer l’ampleur des mesures correctives à adopter. Ensuite, on pourra définir les travaux à effectuer en priorité pour améliorer le bilan énergétique et le confort thermique de l’habitation. Le but étant de réduire au maximum la consommation en énergie afin d’économiser sur les factures.

Comment réaliser un audit énergétique ?

Pour réaliser un audit énergétique, il faut commencer par effectuer une analyse de la construction. Il consiste en un diagnostic énergétique complet de la propriété pour cerner ses besoins énergétiques. En clair, il s’agira de comprendre le fonctionnement du bâtiment en analysant chaque consommation en énergie qu’il comprend.

Cela prend en compte la consommation des divers équipements et installations, mais aussi celle des occupants. Ensuite, il faut mettre en place un plan d’optimisation ou de travaux, puis définir l’orientation des tâches. Et pour finir, établir le calendrier de mise œuvre du projet de rénovation.

Quels sont les problèmes les plus courants rencontrés dans les habitations lors des audits ?

Au cours des inspections techniques de votre logement ou bâtiment, l’auditeur peut détecter plusieurs problèmes.

Les défauts d’isolation

L’un des problèmes courants rencontrés dans les habitats concerne les défauts d’isolation. Cela peut provoquer des déperditions thermiques importantes et aussi des problèmes d’humidité. Conséquence : les factures d’électricité augmentent. Les principales sources de ces dysfonctionnements sont : la toiture et les combles, les murs et les cloisons, les sols, les ouvertures et les fermetures.

Les fuites d’air

Ils se produisent autour de la maison par les prises électriques, les tuyaux de plomberie, de chauffage, de refroidissement et les cavités murales. Ce problème est souvent lié à un entretien insuffisant du bâtiment ou à une mauvaise installation des prises.

La vétusté des menuiseries extérieures et des châssis

C’est souvent dû à un manque d’entretien des menuiseries ou des interventions trop régulières pour la réparation des ouvertures du logement. Ce qui peut entraîner des problèmes d’infiltration dans le bâtiment. Aussi, lorsque les châssis ne sont pas placés correctement, ceux-ci se dégradent plus vite.

L’état dégradé des revêtements muraux

Qu’il s’agisse de la détérioration des joints, des décollements de revêtements, ou encore de la présence de mousses sur les murs, les défauts au niveau des façades extérieures font également partie des problèmes rencontrés dans les habitations. À cela s’ajoutent les problèmes structurels comme des fissures dans les fondations de la maison ou des problèmes au niveau des solives ou des chevrons.

On peut également ajouter d’autres problèmes comme le mauvais entretien des appareils de chauffage et des chaudières, les gouttières pliées et/ou bouchées, une mauvaise plomberie, un système CVC défectueux, une ventilation inefficace, etc.

Comment pouvez-vous éviter que ces problèmes ne se produisent chez vous ?

Un audit énergétique est une étape importante vers une gestion plus efficace de votre maison. Cependant, il ne faut pas attendre que les problèmes surviennent pour faire appel à un professionnel. Vous pouvez suivre certains conseils et appliquer quelques astuces pour prévenir ces situations et faciliter la tâche à l’auditeur.

Pour les problèmes de fuites d’air par exemple, vous pouvez sceller ou calfeutrer les tuyaux, les prises, etc. Aussi, entretenez régulièrement vos équipements et vos installations, conformément aux instructions des fabricants et aux réglementations en vigueur. Examinez de temps en temps votre toiture et vos murs extérieurs pour déceler rapidement les éventuels dommages et les réparer avant qu’ils ne s’aggravent.

À quelle fréquence faut-il faire réaliser un audit énergétique ?

Pour les habitations, y compris les logements en copropriété, il est conseillé de faire un audit énergétique tous les 10 ans. Toutefois, vous pouvez effectuer chaque année de petits contrôles pour limiter les dépenses.

La loi relative à l’efficacité énergétique oblige les grandes entreprises à réaliser un audit énergétique tous les quatre ans. Le but de cette prescription est de mettre en place une stratégie d’efficacité énergétique d’une part, et de repérer toutes les possibilités d’économie d’énergie d’autre part.