Qu’est-ce que le biocarburant de chanvre et comment peut-il aider le monde ?

Force est de reconnaître que les effets du réchauffement climatique sont de plus en plus désastreux. Or, une des causes principales du réchauffement de la planète est la production de combustibles fossiles à laquelle il est primordial de trouver une alternative durable. L’une des solutions serait le recours au biocarburant, tel que le biocarburant à base de chanvre. Qu’est-ce que le biocarburant de chanvre ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Suivez le guide.

Zoom sur le biocarburant de chanvre

Le biocarburant, comme son nom l’indique, est un carburant dérivé de la biomasse (plantes et huiles végétales). Avant de chercher à en savoir plus sur le biocarburant à base de chanvre, il est bon de rappeler qu’il existe deux types de biocarburant, à savoir, le biodiesel et l’éthanol.

Le biodiesel est fabriqué à partir d’huile végétale ou de graisses animales raffinées ainsi que du méthanol, et on en ajoute 20% au diesel classique. En ce qui concerne l’éthanol, il est obtenu à partir de céréales telles que le blé, le maïs ou l’orge, de débris végétaux ainsi que de plantes sucrières. On l’ajoute à l’essence à raison de 10 à 80%.

Les graines de chanvre peuvent, elles aussi, produire de l’huile pouvant entrer dans la composition à la fois de l’éthanol que du biodiesel. Le biodiesel de chanvre fabriqué à partir d’huile de graines de ce dernier est compatible avec tout type de moteur diesel conventionnel. Le reste de la plante du chanvre, quant à elle, peut être utilisée pour produire de l’éthanol et du méthanol : le premier est obtenu grâce à un processus de fermentation et de distillation du chanvre, et le second, grâce à un processus de distillation sèche de la matière ligneuse de la pulpe des tiges des plantes.

Bien que le rendement du chanvre soit moindre par rapport au palmier à huile ou de noix de coco, il reste tout de même supérieur à celui du soja ou du colza qui font partie des matières premières les plus utilisées pour fabriquer des biocarburants.

Les avantages et les inconvénients du chanvre en tant que biocarburant

Contrairement aux cultures des autres matières premières pour ne citer que l’huile de palme, la canne à sucre, la betterave, l’huile de colza ou le soja, le chanvre n’est pas destiné à l’alimentation humaine et est donc sans conséquence sur la production alimentaire.

Le chanvre pousse même sur des terres marginales et n’a donc nul besoin d’être boosté par des fertilisants chimiques. En outre, il restitue environ 70% des nutriments qu’il absorbe au sol et de ce fait, ne nécessite pas beaucoup d’engrais pour croître. D’autre part, il n’a besoin que de peu d’eau par rapport au maïs pour produire une bonne récolte.

Les résidus du chanvre présentent également l’avantage de pouvoir être utilisés à des fins écologiques, à savoir : les débris de graines et enveloppes pour l’alimentation animale, les racines et feuillages en décomposition en tant qu’engrais pour enrichir le sol, les fibres et les copeaux, utilisés dans la fabrication de matériaux de construction et de papier, entre autres.

Toutefois, comme le chanvre peut pousser tant sur des terres marginales que sur des terres arables, le risque de déforestation demeure toujours un souci majeur. De plus, plusieurs pays interdisent encore la culture du chanvre, ce qui compromet encore l’avenir de ce dernier en tant que meilleure matière première pour la production mondiale de biocarburant.

03-05-2022 05:10:56 3 Error dans la classe cache::insertOrUpdate : SQLSTATE[25006]: Read only sql transaction: 1792 Cannot execute statement in a READ ONLY transaction. links-insertion.php:89:stocke(c02dfcf239c6a747b0b1c5d8d443d5f3,43200,) cache.php:103:insertOrUpdate() cache.php:78:ecrireLog()