Refroidisseur adiabatique : principe de fonctionnement, avantages et inconvénients

Le refroidissement adiabatique est une excellente alternative à la climatisation. Utilisée pour refroidir l’air, cette solution s’avère économique comparée au coût onéreux et à la surconsommation du rafraîchissement par compresseur.

Principe de fonctionnement d’un refroidisseur adiabatique

En été, la température ambiante dans les locaux semi-industriels augmente. L’efficacité des systèmes de ventilation comme le double flux laisse à désirer, et ce, même si l’échangeur affiche un rendement supérieur à 80%. Afin de solutionner cette problématique, il est possible de s’orienter vers le rafraîchisseur d’air adiabatique.

Le rafraîchisseur adiabatique est composé de filtres, d’un surpresseur, de pressostats de sécurité, d’une pompe, d’une électrovanne, de rampes avec buses, d’un échangeur et de vannes de purge. Il s’agit d’une technologie basée sur l’évaporation d’eau et quirepose sur le contrôle des débits d’air et d’eau. Il consiste à aspirer l’air chaud extérieur à travers le ventilateur qui passe par des filtres humides. Dès que l’eau s’évapore, l’air se rafraichit. Celui-ciest ensuite soufflé à l’intérieur du local tandis que l’air chaud est repoussé vers l’extérieur. Chaque ventilateur est propulsé par un moteur individuel. Ainsi, si un appareil tombe en panne, le reste du système est épargné. Par ailleurs, si la température de l’air ambiante se rafraichit, le refroidisseur stoppe l’introduction d’eau et les ventilateurs ralentissent pour maintenir le local à bonne température et limiter ainsi la consommation d’énergie et d’eau.

Avantages et inconvénients

Le rafraîchisseur adiabatique s’installe aussi bien en façade qu’en toiture. D’ailleurs, le poids de chaque ventilateur est bien pensé pour une installation facilitée. Cette solution présente divers avantages et inconvénients à prendre en compte avant de lancer le chantier.

Avantages

Le rafraîchisseur adiabatique permet de rafraichir naturellement l’air dans un local en exploitant les équipements existants comme les tours de refroidissement. La température de l’air ambiant peut être diminuée jusqu’à – 13° C par rapport à la température extérieure. L’air est d’ailleurs renouvelé en permanence. Outre le confort qu’il apporte, le module adiabatique affiche une faible consommation d’énergie. L’absence de gaz réfrigérant constitue également un avantage certain.

Inconvénients

Malgré la simplicité du dispositif, le pouvoir rafraîchissant du système est limité. En effet, le refroidisseur adiabatique s’avère inutile dans une région tropicale étant donné que l’air chaud est chargé en humidité. De plus, le refroidissement de l’eau est impossible quand les températures extérieures se rafraichissent, notamment à la mi-saison ou la nuit. Il est aussi nécessaire de préciser qu’il est impossible de réguler la température obtenue étant donné qu’elle dépend du taux d’humidité extérieure. Pour ce qui est de la consommation d’eau, elle est conséquente, car l’eau doit être traitée. En effet, il est impératif que l’eau soit de qualité pour parer aux problèmes d’entartrage de tuyauterie et de légionelles.