Zoom sur l’empreinte carbone du vélo et de la trottinette électrique

Pour réduire la pollution des moyens de déplacement et l’empreinte carbone, les moteurs électriques ont fait, leurs apparitions sur le marché il y a quelques années. Les vélos électriques ou les trottinettes électriques sont de nouveaux modes de déplacements qui facilitent la mobilité. Durables et moins polluants, ils sont présentés comme le meilleur moyen pour se déplacer et lutter contre le réchauffement climatique. Mais même si, leur utilisation n’engendre pas de pollution à proprement parler, il y a d’autres paramètres à prendre en compte. Quelle est, l’empreinte carbone de la trottinette électrique et du vélo ?

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone est l’indicateur qui sert à mesurer la quantité de gaz à effet de serre émise pour satisfaire la consommation soit d’une personne, d’une population ou d’un pays. L’empreinte carbone du vélo électrique Gyro-phare et de la trottinette électrique prend en compte les émissions induites par leur fabrication, leur transport et ainsi que leur utilisation.

L’empreinte carbone du vélo ou de la trottinette dépend largement de la production de l’énergie électrique nécessaire pour le rechargement des batteries. Si l’énergie provient de l’électricité peu propre comme les centrales à charbon, l’empreinte carbone se retrouve plus affectée. La fabrication du vélo électrique et surtout de la batterie est aussi une grande source de pollution. Selon une étude, l’empreinte carbone du vélo électrique est de 22 gCO2e/km.

Comment réduire les impacts sur l’environnement ?

Pour le déplacement au quotidien dans les métropoles, de nombreuses personnes soucieuses de la nature ont adopté les engins électriques comme le vélo électrique ou la trottinette. Pour réduire un peu plus l’impact de ces nouveaux moyens de déplacement sur l’environnement, on peut adopter certains comportements afin de prolonger au maximum leur durée de vie. Pour la première utilisation par exemple, attendez une charge complète de la batterie. N’attendez pas que votre batterie soit complètement vidée avant de la recharger. Même si vous n’utilisez pas votre engin, ne la laissez pas décharger.