3 DIY pour entretenir votre maison de façon écologique

L’utilisation des produits conventionnels d’entretien de la maison entraîne inévitablement le rejet d’une certaine quantité de déchets dans la nature. Cela représente environ 4 kg de déchets par an à l’échelle d’une famille française. Le DIY est une manière économique et écologique de réduire considérablement cette pollution. Cette pratique implique l’utilisation d’intrants naturels pour préparer des produits écologiquement responsables. Découvrez-en quelques-uns.

Pastilles WC : une recette facile, naturelle et sans déchets

Les pastilles WC sont des comprimés (blocs moulés) de couleur blanche qui servent à nettoyer les toilettes. Elles sont confectionnées avec des ingrédients 100% naturels tels que le bicarbonate de soude, l’acide nitrique et les cristaux de soude. Chacun de ces éléments joue un rôle précis dans l’utilisation des pastilles. Le bicarbonate de soude est en effet connu pour ses propriétés d’absorption des mauvaises odeurs et d’élimination des dépôts calcaires. L’acide nitrique, quant à lui, est réputé pour la désodorisation, la neutralisation des microbes, mais également la suppression des tâches.

L’avantage de les utiliser est sans conteste l’efficacité de leur action, doublée de leur aspect non polluant. De plus, comparativement aux divers autres produits chimiques utilisés pour les mêmes fins, ces derniers sont peu coûteux. C’est pour cela qu’il est important de connaître la recette pour les pastilles WC pour participer non seulement à la préservation de la nature, mais également pour faire des économies.

Quels sont les ingrédients nécessaires ?

Pour préparer une dizaine de pastilles WC, vous aurez besoin de :

  • 120 g de bicarbonate de soude,
  • 30 g de cristaux de soude,
  • 50 g d’acide nitrique,
  • 2 à 3 ml d’eau environ.

Vous pouvez aromatiser vos pastilles avec quelques gouttes d’huile essentielle afin que vos toilettes soient constamment parfumées. Pour cela, le choix peut s’opérer entre diverses variétés. On peut citer entre autres l’huile essentielle de menthe, de citronnelle ou encore d’eucalyptus.

Comment préparer vos pastilles WC ?

Le mélange s’effectue dans un grand saladier ou tout autre contenant suffisamment grand. Cependant, il faut éviter les récipients en plastique en raison du caractère corrosif que l’acide nitrique peut exercer sur les parois de ce type de matériau. En ce qui concerne l’ajout de l’eau, il est préférable de le faire à l’aide d’un spray propre et vide. Cela permet de pulvériser toute la surface poudreuse et d’éviter l’effet effervescent. Il faudra ensuite remuer le tout à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtenir un mélange pâteux, mais pas mouillé. Lorsque le mélange est prêt, vous pouvez le mouler puis le sécher. La taille et la forme des moules dépendent des ustensiles dont vous disposez. Toutefois, il est préférable de réaliser des pastilles de 10 g chacune. Cette proportion contient en effet la quantité de produits nécessaires pour être efficaces.

De plus, vous pouvez utiliser du jus de citron à la place de l’acide nitrique. C’est encore plus écologique. Cependant, dans ce cas, vous devez faire plus attention à la réaction d’effervescence qui se produira entre le jus de citron et le bicarbonate. Le risque serait en effet que le mélange mousse de manière exagérée. Les éléments ne pourront ainsi pas s’assembler pour former une pâte solide après moulage. Pour éviter cette situation, il est préférable de mélanger le jus à l’eau et de les pulvériser ensemble.

Une fois les pastilles sèches et relativement dures, vous pourrez les récupérer et les conserver dans un bocal en verre muni de préférence d’un couvercle hermétique. Veillez à bien les tenir hors de la portée des enfants en raison des risques d’intoxication et de brûlure cutanée ou oculaire qui y sont associés.

Nettoyant sol avec des ingrédients non polluants

Le maintien de la propreté du sol est indispensable pour préserver la santé des habitants d’une maison. La poussière et les résidus de graisse qui s’y accumulent peuvent retenir de nombreux micro-organismes nuisibles. D’où l’importance de s’en débarrasser régulièrement. Cependant, la plupart des produits nettoyants présents sur le marché contiennent des produits chimiques nocifs qui s’accumulent dans les sols, polluent les eaux et détruisent à long terme les écosystèmes. De plus, ils reviennent bien souvent plus chers.

Quels sont les ingrédients dont vous aurez besoin ?

Le produit nettoyant sol DIY contient des ingrédients simples et naturels dont l’impact sur la nature est quasi nul. Sa préparation ne nécessite que du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, du savon noir et quelques huiles essentielles. Ces éléments sont indiqués dans ce cas pour diverses raisons. Le savon noir est un dégraissant naturel réputé pour son efficacité. Le vinaigre blanc, quant à lui, est reconnu pour ses qualités de détartrage. Enfin, le bicarbonate de soude et les huiles essentielles agissent comme des désinfectants. Leur combinaison permet non seulement de dégraisser, mais également d’assainir les sols (carrelage ou PVC) de manière efficace. Pour préparer 1 litre de ce nettoyant de sol, il faut :

  • 40 g de bicarbonate de soude,
  • 25 ml de vinaigre blanc,
  • 700 ml d’eau du robinet,
  • 250 ml de savon noir,
  • quelques gouttes d’huile essentielle.

Pour réaliser cette recette, prévoyez un bidon d’au moins 1 litre et demi.

Comment préparer votre nettoyant pour sol écologique ?

Le procédé est simple. Il consiste à verser tous les ingrédients (l’eau en dernier) dans le bidon, puis à le secouer vigoureusement pour mélanger. Après une vingtaine de minutes au repos, votre produit DIY est prêt à l’emploi. Pour ce qui des huiles essentielles, vous avez le choix entre la lavande, l’arbre à thé, la menthe poivrée, etc. À la fin, vous devrez étiqueter le bidon pour ne pas le confondre plus tard avec un produit comestible. L’autre astuce qui pourrait également vous aider est de compléter les ingrédients mentionnés plus haut par un colorant alimentaire qui vous permettra de l’identifier grâce à sa coloration.

Une fois préparé, vous pouvez utiliser votre produit nettoyant pour sol afin de récurer vos différentes surfaces. Pour cela, balayez-les d’abord avec un balai ou un aspirateur afin d’éliminer la poussière et autres déchets. Ajoutez ensuite un bouchon de la préparation dans quelques litres d’eau chaude puis, à l’aide d’une serpillière trempée, nettoyez le sol. Toutefois, il est important de préciser que ce produit n’est pas adapté pour le nettoyage d’un sol en bois. Ce type de matériau possède en effet des spécificités qu’il faut prendre en compte. Leurs produits nettoyants sont spéciaux. Parfois, c’est en fonction de l’essence considérée que l’on choisit le produit de nettoyage. Quoi qu’il en soit, en cas de doute, faites appel à un spécialiste pour en être sûr.

Produit vaisselle naturel et facile à préparer

Faire la vaisselle n’est pas sans conséquence pour la planète. Elle engendre en effet la production de tonnes de déchets solides et liquides à l’échelle des villes. Des produits chimiques contenus dans les liquides vaisselle utilisés aux nombreuses éponges jetées après quelques jours d’usage en passant par les milliers de mètres cubes d’eau gaspillée, la planète est grandement impactée. D’où l’importance pour les personnes soucieuses de l’environnement de fabriquer son propre liquide vaisselle naturel.

Ingrédients pour la préparation de votre liquide vaisselle naturel

La recette pour en produire 1 litre est la suivante. Il vous faut :

  • 0,8 litre d’eau chaude,
  • 20 g de savon de Marseille,
  • 20 ml de savon noir liquide,
  • 10 g de bicarbonate,
  • 10 g de cristaux de soude.

Dans cette liste, le savon de Marseille tient une place de choix. C’est le plus important, car il s’agit du dégraissant par excellence contenu dans la recette. En dehors de ces ingrédients, vous pouvez ajouter des huiles essentielles pour améliorer le parfum.

Méthode de préparation

La recette consiste à faire chauffer dans un premier temps de l’eau puis à y ajouter le savon de Marseille préalablement râpé. Il faudra ensuite laisser bouillir le tout jusqu’à fusion totale des particules de savon. Vous obtiendrez alors un liquide légèrement plus épais. Ajoutez-y les cristaux de soude, le bicarbonate de soude et le savon noir puis mélangez à l’aide d’une spatule. Pendant que le liquide bout, il faut veiller à la dissolution de tous les cristaux. La spatule peut vous aider à écraser les plus rebelles. Une fois le mélange suffisamment lisse, laissez-le reposer toute la nuit dans un endroit sec et aéré. Le lendemain, vous remarquerez que le liquide obtenu est visqueux. Vous pouvez le conserver dans une bouteille ou n’importe quel contenant. Toutefois, prenez le soin d’utiliser un entonnoir pour ne pas en gaspiller.

De plus, il est important de réduire la consommation d’éponge traditionnelle pour rester en cohérence avec la production du liquide vaisselle. De nombreuses alternatives existent dans ce sens. On peut citer entre autres les éponges lavables en coton, en toile de jute ou encore les éponges en coque de fruit biodégradable.

De plus, il faut penser à réduire la consommation d’eau pour la vaisselle. Pour cela, une astuce simple consiste à réserver dans votre évier ou un contenant adéquat l’eau de rinçage. Cette pratique vous évite de maintenir le robinet ouvert et d’y faire passer les ustensiles un par un. Pour plus d’efficacité, vous pouvez y ajouter du vinaigre blanc. Ce dernier permet d’éliminer plus rapidement les particules de savon présentes sur les parois des ustensiles.

Rédigé par
Plus d'articles de Eco Mobile
Quels sont les avantages d’acheter ses vêtements en seconde main ?
Au-delà de soulager votre portefeuille, l’achat de seconde main contribue à la...
Lire la suite