4 astuces pour entretenir son jardin de façon écologique

Entretenir son jardin tout en adoptant une démarche soucieuse de l’environnement est tout à fait réalisable. Il suffit d’adopter des gestes simples qui contribuent à la fois à vous épargnez de grosses dépenses, que ce soit en termes d’énergie ou d’argent. Découvrez toutes les astuces pour jardiner de façon écologique.

Éloigner les indésirables

Comme le recours aux pesticides et autres produits agressifs est proscrit dans le cadre d’un aménagement écologique de jardin, il convient d’user d’astuces plus respectueuses de la nature en vue d’éloigner certains indésirables. Investir dans un effaroucheur oiseaux pour effrayer les nuisibles en fait partie. Ce dispositif est efficace pour empêcher les volatiles ravageurs comme les pigeons, les moineaux, les corneilles, etc., d’approcher votre plantation. Et pour lutter contre les mauvaises herbes, des solutions mécaniques existent : réalisation de faux semis, installation de paillage, sarclage, ébouillantage ou encore désherbage thermique. Enfin, pour éloigner les limaces qui constituent un véritable ennemi pour les plantes, il existe des végétaux répulsifs à planter à côté du potager.

Optimiser l’usage de l’eau

Comme l’eau est indispensable à un jardin, il est impossible de faire l’impasse dessus malgré toute la bonne volonté du monde de ne pas la gaspiller. Par contre, il est possible de réduire les besoins en eau et de l’utiliser de manière écologique. Il est conseillé de ne biner la terre qu’une fois par semaine pour éviter qu’elle n’absorbe trop facilement l’eau. En effet, une terre ameublie est plus vorace en eau. Le paillage est également efficace pour économiser l’eau ; cela consiste à recouvrir le sol d’une couche protectrice pour garder l’humidité du sol le plus longtemps possible. Pensez aussi à récolter de l’eau de pluie pour l’arrosage, à récolter l’eau de lavage de vos légumes pour l’utiliser dans le jardin, à arroser très tôt le matin ou tard le soir pour que les plantes s’imprègnent de l’humidité la nuit, et enfin à n’arroser le jardin que rarement, mais abondamment.

Faire du compost maison

En vue d’une fertilisation plus écologique de vos plantes, vous pouvez faire du compost maison à partir de déchets. Ces derniers sont recyclés pour servir d’engrais de qualité. Pour ce faire, conservez les coquilles d’œufs, les pelures de fruits et légumes, les marcs de café, ainsi que les sachets de thé usagés, car ils contiennent des nutriments précieux pour les plantes. En plus, une fois en terre, ces éléments le rendent plus riche. Vous pouvez alors vous passer d’engrais et réduisez par la même occasion vos déchets.

Bannir l’usage de produits chimiques

Les produits chimiques sont énormément utilisés dans le domaine du jardinage, car ils sont plutôt efficaces pour stimuler la croissance des plantes et pour lutter contre les nuisibles. Toutefois, les engrais chimiques, les insecticides et les pesticides constituent un véritable fléau pour l’environnement et pour votre santé. Ils favorisent la destruction de la couche d’ozone et sont la cause de cancers, de troubles des hormones et de troubles de la digestion. Pour éviter ce danger, bannissez complètement leur usage et préférez des solutions bio que de plus en plus d’enseignes proposent désormais.