Comment produire sa propre électricité ?

Produire sa propre électricité offre de nombreuses possibilités. Cela permet d’être autonome, mais aussi de réduire considérablement ses factures d’électricité. Dans certaines circonstances, cette action offre une bonne source de revenus. Quelles sont les possibilités pour produire sa propre électricité ? Ici, découvrez les meilleures indications pour être autonome en électricité !

L’énergie solaire : la plus utilisée !

L’énergie solaire est la plus utilisée pour produire une électricité autonome. La source de l’énergie, le soleil, est totalement gratuite et renouvelable. Une installation pour cette source d’énergie offre des avantages considérables. Il faut bien noter que le coût de l’installation n’est pas des moindres. Afin d’assurer une autoconsommation, il est nécessaire de faire un investissement conséquent.

Toutefois, vous pourrez bénéficier de certaines aides pour réduire le coût de réalisation de ses travaux. Ces aides sont notamment la réduction de la TVA, la prime à l’autoconsommation et le tarif du kWh photovoltaïque. En outre, un système photovoltaïque est facile et rapide à installer. Vous aurez néanmoins besoin d’un professionnel avéré comme Optimwatt pour l’installation.

En outre, avec un bon nettoyage et un entretien optimal, le système fonctionne idéalement pendant de longues années. En dehors des plaques photovoltaïques, vous pourrez envisager un toit solaire ou des vitres et des briques en verre solaire. Ces spécificités d’un système photovoltaïque solaire sont également intéressantes.

L’énergie éolienne, une excellente alternative

L’installation d’une éolienne dans son jardin est une excellente alternative pour produire sa propre électricité. Une force moyenne annuelle de 15 km/h est suffisante pour produire de l’électricité avec une éolienne. Cependant, il est indispensable de réaliser une étude complète avant d’installer une éolienne. À l’opposé du soleil, le vent est difficilement prédictible.

Il n’est pas aisé de prévoir où il soufflera et avec quelle force. Une étude complète de faisabilité permet d’optimiser le rendement d’un tel système. Par ailleurs, il faudra mener les démarches administratives nécessaires avant de réaliser un système éolien pour la production de l’électricité.

Le gaz naturel, une solution pertinente, mais peu utilisée !

Le système de microcogénération est également un moyen de produire sa propre électricité. En effet, une chaudière de cogénération miniature est une bonne alternative dans ce cadre. Elle produit de la chaleur et de l’électricité. Le gaz naturel fourni à la chaudière entraîne un moteur à pistons. Un alternateur est ensuite utilisé pour convertir l’énergie libérée en énergie électrique.

De quoi répondre à des besoins massifs ! Comme les autres systèmes de production de l’électricité, seul un professionnel avéré est à même de bien conduire les travaux afin d’optimiser le rendement et d’atteindre l’autoconsommation.

L’énergie hydraulique

Si vous avez un cours à proximité de votre domicile, vous pourrez opter pour l’installation d’une turbine. En réalité, une turbine hydroélectrique convertit l’énergie hydraulique d’un flux d’eau en énergie électrique à même d’alimenter une installation électrique. Il est quand même nécessaire que le cours d’eau ait un grand débit pour assurer un rendement optimal. En outre, un long processus administratif précède l’installation d’une turbine.

Pour finir, il est à retenir qu’il est tout à fait possible de produire sa propre électricité à travers diverses options. D’ailleurs, vous pourrez combiner plusieurs de ses moyens pour un meilleur rendement.