Comment réaliser une isolation écologique ?

Avoir une maison consommant moins d’énergie est l’objectif de la plupart des individus. En effet, cela permet de réduire les factures de chauffage, mais aussi de générer peu de frais au quotidien. Pour construire une telle maison, certains points, notamment l’isolation, sont à prendre en compte. Pour profiter d’un intérieur proposant l’économie d’énergie tout en assurant votre confort thermique. Découvrez ces quelques conseils pour réaliser l’isolation écologique de la maison.

Miser sur des matériaux d’origine végétale

Le logement figure parmi les éléments concentrant le plus de consommation de ressources de l’énergie. Pour réduire votre empreinte écologique, il convient ainsi de vivre dans une maison non polluante. Pour cela, l’habitation doit être écologique. Cela implique que l’habitat utilise principalement les ressources naturelles, notamment le sol et le soleil. Par ailleurs, le respect de l’environnement demeure au centre des préoccupations aussi bien lors de la construction qu’une fois celle-achevée.

Pour une conception écologique de la maison, que ce soit lors de la construction ou d’une rénovation, les travaux d’isolation de l’habitat constitue une étape cruciale. Pour assurer le confort thermique au sein de votre maison tout en respectant l’environnement, opter pour une isolation écologique est conseillé. L’utilisation de matériaux écologiques figure parmi les premiers points essentiels. Misez dans ce cas dans isolants végétaux comme la paille ou le liège. Ultra-performants, ces matériaux d’origine végétale conviennent aussi bien pour l’isolation thermique par l’extérieur que par l’intérieur. Ils profitent d’une conductivité thermique de 0,040 W/m.K.

Le liège : économique et facile à installer, le liège possède un coefficient R de 3.7 le rendant particulièrement efficace. Il s’agit aussi d’un excellent isolant sonore.

La paille : s’utilisant surtout pour l’isolation des murs extérieurs, la paille bénéficie d’un coefficient de résistance thermique de 2. Son installation se révèle toutefois relativement complexe.

Opter pour des matériaux d’isolation recyclés

Pour assurer une isolation écologique de votre maison, des produits à la fois écologiques et performants peuvent être utilisés. On retrouve notamment l’ouate de cellulose constituée de papiers recyclés et d’additifs fongicides ainsi qu’ignifugeants. Ce matériau offre divers avantages, notamment une faible conductivité thermique de 0,035 W/m.K. Auto-extingible, l’ouate de cellulose peut s’enflammer, mais s’éteint par lui-même. Ce matériau peut être soufflé ou giclé. Il est aussi possible de l’utiliser sous forme de panneaux. Il recouvre entièrement la surface disponible ne requérant pas ainsi la réalisation de joints. Grâce à un coefficient R de 3.7, l’ouate de cellulose constitue un bon isolant. De plus, ce matériau est biodégradable et recyclable.

Recourir à des ressources d’énergie renouvelable

Pour isoler votre maison de manière écologique, utilisez les ressources d’énergie renouvelable. La géothermie permettant notamment d’utiliser des planchers chauffants hydrauliques figure parmi les alternatives possibles. Également connu sous le nom de sols chauffants, ce type de plancher correspond à un système de chauffage intégré sous le revêtement de sol. Cette technique est parfaite pour isoler le logement par l’intérieur. Les planchers chauffants sont disponibles sous forme de tubes dans lesquels de l’eau chaude, puisée grâce à une pompe à chaleur, circule.