Pratiquer l’éco-conduite : mode d’emploi

L’éco-conduite est une méthode de conduite éco-citoyenne. Elle vise à changer le comportement de conducteur dans l’objectif de diminuer la consommation de carburant et l’émission de gaz à effet de serre pour le bien de l’environnement. Elle permet aussi de réduire les risques d’accident sur route. Retrouverez à travers ce guide quelques gestes simples pour intégrer l’éco-conduite dans votre quotidien.

Ce qu’il faut faire avant de prendre la route

Tout d’abord, sachez que la meilleure façon de pratiquer l’éco-conduite est de ne pas conduire. Vous pouvez donc opter pour l’éco-mobilité en vous déplaçant à pied ou à vélo. Pour gagner du temps et vous déplacer sans effort, vous pouvez aussi utiliser un skate électrique. Basez-vous sur ce comparatif pour trouver le modèle le plus adapté à vos besoins.

S’il vous est impossible de faire l’impasse sur l’utilisation d’une voiture polluante, l’impact de cette dernière sur l’environnement ne sera pas le même si vous appliquez les règles de base de l’éco-conduite. Voici ce qu’il faut faire avant de prendre la route :

Alléger au maximum le poids de votre voiture

Sachez que le poids de votre véhicule a des conséquences directes sur votre consommation d’essence ou de gasoil. Aussi, enlevez toutes les charges inutiles qui peuvent faire augmenter votre consommation de carburant d’environ 15%. De même, l’aérodynamique impacte aussi sur la consommation de carburant. Pour faire des économies, diminuez la résistance à l’air de votre véhicule. Pour ce faire, enlevez les accessoires comme le porte-bagage, le coffre de toit, etc.

Procéder à une vérification de la pression des pneus

Comme les pneus se dégonflent naturellement au fil des semaines, il est indispensable de contrôler régulièrement leur pression. Pour consommer moins de carburants, évitez de rouler avec des pneus sous-gonflés. La vérification de la pression des pneus doit se faire au moins une fois par mois.

Les bons gestes à adopter sur la route

Ces quelques conseils vous permettront de réduire l’émission de CO2 dans l’atmosphère une fois que vous serez sur route :

Ne pas laisser le moteur tourner à l’arrêt

Le moteur continue de consommer du carburant même à l’arrêt. En prenant soin de couper le moteur dans les embouteillages ou aux feux, vous réduisez votre consommation d’environ 9 à 14%.

Modérer l’utilisation de la climatisation

Une mauvaise gestion des équipements et accessoires de votre voiture peut entrainer une surconsommation de carburant, dont la climatisation. Aussi, utilisez-la uniquement lorsque c’est vraiment nécessaire.

Éviter la conduite agressive

Adopter une conduite éco-responsable, c’est savoir passer les vitesses au bon moment. Autrement dit, il faut éviter de pousser trop loin le régime moteur lorsque vous conduisez. Si vous avez un moteur diesel, le meilleur moment pour changer de vitesse est autour de 2000 tours/minute contre 2000 à 25000 tours/minutes pour un moteur essence. De même, évitez le freinage et l’accélération brusque.

Ne pas rouler au point mort

Rouler au point mort pour économiser du carburant est une idée erronée. Ce qu’il faut faire, c’est lâcher l’accélérateur tout en laissant la voiture rouler avec une vitesse enclenchée. Pour consommer moins de carburant, vous pouvez aussi suivre une formation à l’éco-conduite.