Trottinette électrique, une alternative écologique pour la mobilité urbaine

Les encombrements de la circulation urbaine sont devenus, au cours de cette décennie, très fréquents dans les grandes villes. Ceci en raison du fait que bon nombre de voitures soient introduites sur les routes. Perdre moins de temps en évitant les longues files d’attente est l’une des raisons majeures ayant conduit à l’usage de la trottinette à des fins autres que ludiques. Qu’est-ce qu’une trottinette ? Quelle est la particularité de celle électrique et en quoi constitue-t-elle une solution écologique au problème d’embouteillage ? Les réponses dans cet article !

Qu’entend-on par trottinette ?

Encore appelée patinette, la trottinette est, à l’instar de la voiture, de la moto et bien d’autres, un engin de déplacement. À la seule différence qu’il s’agit d’un appareil individuel, car il n’assure en principe que la mobilité d’une seule personne. D’où son assimilation à un engin de déplacement personnel en abrégé (EDP).

Équipée d’une planche soutenue par 2 voire 3 roues et équipée d’un guidon, la trottinette est un engin au fonctionnement assez simple. Il suffit d’y poser le premier pied et de réaliser des poussées au sol pour la propulsion grâce au second. Faut-il le rappeler, la trottinette, dès ses premières apparitions dans les années 1930, n’était utilisée qu’à des fins amusantes par les enfants.

La trottinette électrique comme solution pour la mobilité urbaine ?

Les tutoriels et actualités sur les trottinettes électriques renseignent sur la date de la considération de l’engin comme alternative face aux encombrements de la circulation urbaine. Eh oui, ce n’est qu’à partir de 2010 que la trottinette s’est vue beaucoup plus utilisée pour le désencombrement de la circulation. Pas parce qu’elle est un petit appareil pesant moins de 20 kg, mais parce que son usage est écologique, et ce, pour diverses raisons.

D’abord, cet engin de déplacement fonctionne grâce à l’électricité qui, telle que connue de tous, est bien moins polluante que l’essence. Ensuite en situation d’usage, il ne donne lieu à aucune émission de CO2. Enfin, il réduit considérablement l’usage de la voiture qui peut émettre jusqu’à 120,4 gr de CO2 en un seul kilomètre.

La trottinette, en plus d’être un moyen de transport individuel sûr, est une solution très écologique et beaucoup plus efficace pour désencombrer les circulations aux affluences excessives. Optez pour les trottinettes électriques et vous effectuerez rapidement vos courts trajets dans le respect de l’environnement.

La particularité de la trottinette électrique

Telle que la dénomination l’indique d’ailleurs si bien, la trottinette électrique est celle dont la propulsion est assurée non pas par le pied du conducteur, mais grâce à un moteur électrique. La capacité de ce dernier peut permettre à l’appareil d’atteindre une vitesse moyenne de 25km/h. Cependant, il faudra aussi retenir qu’il existe des trottinettes qui vont jusqu’à 90km/h. Vous l’aurez compris, il ne sera plus question de fournir vous-même des efforts. Vous aurez donc vos deux pieds posés sur l’engin. Au moteur de faire le reste !

Une trottinette électrique a en moyenne une autonomie qui est comprise entre 4 et 5h de temps. Tout dépendra du poids du conducteur, de sa façon de conduire, de la température et enfin du sol.