La mode éthique et durable : un tremplin pour les nouvelles marques

Le fait que l’industrie de la mode soit la deuxième industrie la plus polluante de la planète après l’industrie pétrolière n’est pas nouveau. Au cours des vingt dernières années, sa croissance a été exponentielle et les grandes marques de prêt-à-porter sont passées de deux collections par an à plus de vingt. Cette superproduction a conduit une grande partie de la population mondiale à l’hyperconsommation de mode. Selon l’ONU, les gens achètent 60 % de mode en plus qu’il y a dix ans. Cette situation est-elle durable ? La réponse est bien évidemment non. L’alternative est donc de consommer moins et d’opter pour une mode et une éthique durable.

Qu’est-ce que la mode éthique et durable ?

Contrairement à la fast fashion qui ne prend en compte que le produit final, la mode éthique adoptée par des marques jeunes sur le marché, comme celles présentes sur Fairytale, prend en compte le processus de production (matériaux et personnes impliquées dans la fabrication) et la distribution (de l’emballage aux restes de stock). Il s’agit d’un type de mode qui utilise des matériaux de qualité supérieure tels que le coton certifié ou la laine mérinos et des matériaux durables. Son objectif est de garantir la durabilité des différents vêtements afin qu’ils accompagnent leurs utilisateurs pendant de nombreuses années.

La mode éthique vise également à produire localement et à verser des salaires décents aux personnes qui participent au processus de production. Elle respecte et encourage la consommation consciente et la production responsable. C’est une manière de faire les choses qui valorise les personnes et l’environnement.

Quelles sont les valeurs de la mode éthique et durable ?

Malgré les nuances de chaque marque sur leur concept de la mode éthique et durable, il s’agit en gros d’une mode qui s’engage sur des valeurs bien précises : proximité, respect, durabilité et transparence. Mais, au-delà de ces valeurs, il y a plus :

Un design intemporel

La mode éthique et durable s’engage à créer des pièces intemporelles qui ne sont pas influencées par les tendances. Les marques de mode éthique ne se réfèrent jamais aux tendances pour créer des lignes de vêtements. Elles conçoivent quelque chose que les gens aimeraient porter cette année, l’année prochaine ou dans 10 ans.

Sélection des matériaux

La réutilisation des restes de tissus provenant de tiers est également une autre priorité du secteur. Chez certaines marques, plus de la moitié de leurs tissus proviennent d’entrepôts de stockage qui ont pour vocation d’acheter toutes les chutes que les grandes entreprises ne vendront plus. C’est une façon de réutiliser et de réduire les déchets inutiles, une prise de responsabilité vis-à-vis de l’environnement.

Production locale

La plupart des marques de mode éthique et durable travaillent avec des ateliers locaux. Bon nombre d’entre elles font leur propre design et confient la tâche des impressions à des entreprises françaises. Ensuite, la couture est parfois réalisée par des entreprises artisanes locales ou des ateliers voisins. Souvent, elles choisissent de le faire de cette manière parce qu’elles veulent soutenir l’économie locale. En d’autres termes, générer de la richesse sur le territoire est une autre des priorités de la mode éthique et durable.

Éditions limitées

Pour éviter d’avoir des restes des différentes collections, les marques de mode éthique et durable proposent des éditions limitées de certaines de leurs collections. Certaines proposent des produits sur commande, fabriqués à la main dans des ateliers locaux. C’est une manière de contribuer à une méthode de production durable sans produire de stocks inutiles.