Comment diminuer ses déchets en entreprise ?

Au cours de ces dernières années, l’écologie a été au cœur de nombreux débats. Que ce soit dans le milieu de la politique ou au sein du foyer familial, c’est un sujet qui concerne tout le monde. Du côté des entreprises, des efforts restent encore à faire. À domicile, il est désormais un réflexe de procéder au tri de ses déchets. La tâche est un peu plus compliquée dans les entreprises, car la responsabilité y est collective. Comment limiter alors ses déchets en entreprise ?

1.      Faire un tri préalable

Vous ne pourrez pas vous servir de Zei, si vous n’avez aucune connaissance des déchets que vous produisez en entreprise. Il faut donc comprendre leur provenance, afin de pouvoir plus efficacement réduire le gaspillage. Comme plusieurs entreprises, vous utilisez sans doute assez de papier pour vos impressions. Il se peut également que la cuisine de votre société génère pas mal de déchets alimentaires et d’emballages à jeter.

Essayez de savoir si vous consommez des produits, qui pourraient par la suite se révéler dangereux quand ils sont inutilisés. Entre autres, ce sont :

  • Les piles ;
  • Les batteries ;
  • Les matériels électroniques ;
  • Les produits chimiques.

Classez les déchets, car cela vous sera utile pour quantifier leur volume. Vous aurez une vision plus claire de l’impact sur l’environnement de votre entreprise. Au cours de cette tâche, de nombreux dirigeants découvrent qu’il est possible de faire des économies. Recycler et gérer vos déchets pourraient donc être un véritable atout.

2.      Inclure le personnel

Vous ne pourrez pas limiter les déchets produits en entreprise, sans impliquer le personnel. Peu importe la taille de l’entreprise, tous ses employés doivent se sentir concernés par la situation. Cela ne saurait être possible sans un minimum d’organisation. Une fois que vous avez connaissance de la quantité et la fréquence de production des déchets, il est possible d’agir. En pratique, une sensibilisation à l’endroit du personnel concernant le sujet est à envisager.

Vous pourrez même désigner une personne ou une équipe, qui aura la charge du volet écologique à mettre en place. Dans une telle situation comme ici, la communication est la clé. Il faut tenir les salariés au courant de la manière de procéder au tri des déchets. Ils doivent savoir quels sont les emballages à recycler, la façon de procéder avec les verres, etc.

3.      Prévenir la production de déchets

Vous savez maintenant d’où viennent les déchets produits par votre entreprise, et comment les trier. C’est une véritable prouesse. Cependant, vous pouvez aller plus loin et ne pas vous limiter à cet aspect. Il est possible d’adopter de simples gestes, comme la réutilisation des impressions ratées comme brouillon. Pensez aussi à collaborer avec des fournisseurs, qui réduisent les emballages qu’ils utilisent.

Par exemple, il est préférable d’adopter les gobelets en plastique jetables aux verres. Même le matériel informatique n’échappe pas au recyclage. Il existe de nombreuses entreprises qui sont spécialisées dans ce domaine. Elles procèdent à la récupération des pièces, afin de les réparer. Une fois cela fait, elles les revendent à des prix accessibles.