Coudre soi-même ses vêtements de manière écologique, c’est possible ! Mais comment ?

En ces temps où la consommation responsable est au centre des débats, il est possible que vous ayez déjà fait au moins un geste pour réduire votre impact environnemental. Mais si vous faites de la couture, vous êtes-vous déjà demandé l’impact de celle-ci sur l’environnement ? Bien que le DIY textile est plus écologique que le fast-fashion, la pratique est aussi néfaste pour la planète sous plusieurs points. Comment rendre la couture plus responsable ?

Le textile, une industrie très polluante

Bien avant d’aller acheter votre tissu dans la mercerie de votre quartier, et réaliser votre création, il faut que vous sachiez que l’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde. Les émissions de CO2 dans la fabrication de tissus ou de vêtements sont particulièrement importantes. Il y a aussi la consommation d’eau très excessive, notamment pour les jeans, sans parler de la culture peu recommandable de certaines matières premières telles que le coton par exemple. Le rejet de produits chimiques dans la nature est aussi un fléau engendré par l’industrie textile.

Comment faire de la couture responsable ?

Le principal avantage de la couture est qu’il s’agit d’une activité facilement accessible, même aux plus novices. Il est d’ailleurs possible de se lancer dans celle-ci et de prendre la décision de consommer responsable sans utiliser une machine à coudre. En effet, certaines réalisations peuvent très bien s’effectuer à la main.

Dans un premier temps, surtout si vous débutez, vous pouvez très bien commencer par coudre de petites pièces. En prenant de l’expérience, vous pourrez vous équiper d’une bonne machine à coudre. Vous pourrez alors réaliser des pièces plus grandes ou plus nombreuses. Et puisqu’il s’agit de « DIY couture », ne sautez pas les étapes, en cherchant à concevoir des robes ou des pantalons. L’idéal est de commencer par des travaux plus faciles qui n’ont pas forcément besoin d’un équipement spécifique : linge de maison, du linge de toilette, etc. Vous pouvez aussi coudre vos propres lingettes lavables, ce qui vous permet d’éviter d’acheter et de jeter leurs variantes en coton jetable. Optez pour des tissus écologiques, ce qui vous donne l’occasion d’adopter une attitude responsable. Vous contribuerez ainsi à la préservation de l’environnement.

Bien choisir son tissu

Coudre soi-même ses accessoires et ses vêtements constitue un premier pas vers la consommation responsable en termes de textile. Cependant, pour optimiser vos actions, pourquoi ne pas opter pour des tissus écologiques ? Mais d’abord, il semble crucial de savoir différencier un tissu écologique et un tissu naturel. Toutes les matières textiles en fibres naturelles ne sont pas forcément produites dans des conditions respectueuses de l’environnement. Et inversement, contrairement à ce que l’on peut croire, toutes les matières synthétiques ne sont pas à bannir.

Voici quelques exemples de matières utilisées pour la réalisation de tissus écologiques :

  • Le coton biologique au lieu de son homologue classique ;
  • Le lin en misant sur de la consommation locale ;
  • Le chanvre, qui produit une fibre très peu polluante et très résistante.