Quel type de pompe à chaleur choisir ?

La pompe à chaleur (PAC) est un dispositif de chauffage thermodynamique. Écologique, son système utilise une source d’énergie renouvelable. Très répandue dans le domaine résidentiel et professionnel, la pompe à chaleur se décline en différents modèles aux spécificités bien distinctes. Alors, quel est le fonctionnement de la pompe à chaleur et quel type de PAC choisir ? Voici tout ce que vous devez savoir à ce propos.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Grâce à son dispositif thermodynamique, la pompe à chaleur est un système de chauffage qui exploite la chaleur provenant d’un milieu froid. Bien que de nombreux tutoriels pullulent sur le web et que la procédure semble à la portée de tous, l’installation de pompes à chaleur doit être faite exclusivement par des professionnels qualifiés. Pour ce faire, la pompe à chaleur extrait l’énergie du milieu ambiant à l’extérieur d’un bâtiment avant de le rediriger vers l’intérieur en utilisant un dispositif chauffant comme un radiateur par exemple.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur exploite l’air ambiant comme principale source d’énergie. Par rapport aux autres dispositifs de chauffage, elle permet d’alléger votre facture énergétique en réalisant jusqu’à 60% d’économies. De plus, son système ne rejette ni fumées ni déchets. Il s’agit donc d’un système à la fois écologique et économique.

Une pompe à chaleur fonctionne également de manière autonome en chauffant rapidement et en stabilisant la température dans la ou les pièces qu’elle prend en charge. Polyvalent, ce type d’installation peut non seulement réchauffer l’intérieur d’une maison ou d’un bureau, mais également votre eau sanitaire ou votre piscine. La plupart des modèles peuvent se raccorder sur l’installation que vous utilisez déjà ou sur un plancher chauffant. Enfin, les pompes à chaleur peuvent faire l’objet d’aides financières si vous remplissez certaines conditions.

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

On distingue trois grandes catégories de pompes à chaleur.

La pompe à chaleur aérothermique air-air

Ce type de PAC est composé d’une alimentation électrique qui insuffle la chaleur par ventilation. La pompe à chaleur aérothermique air-air est conseillée pour les régions au climat doux. Son rendement dépend des conditions du milieu extérieur et s’avère généralement faible lors des périodes de grand froid. Certains modèles peuvent être réversibles, c’est-à-dire utilisables comme climatiseur en été.

La pompe à chaleur aérothermique air-eau

Elle n’est pas très différente de la pompe à chaleur air-air dans la mesure où elle permet également le chauffage des pièces et des sanitaires. Elle ne transfère pas directement la chaleur en soufflant de l’air chaud, mais via le circuit d’eau chaude. Ses performances varient également en fonction des saisons et du milieu extérieur. Le système s’installe à l’extérieur et n’occupe pas beaucoup d’espace.

Les pompes à chaleur géothermiques

Cette catégorie regroupe 3 types de PAC qui fonctionnent de manière différente. Ce sont :

  • la PAC sol-sol : qui capte l’énergie dans le sol en utilisant un liquide frigorigène avant de l’envoyer directement dans le circuit de chauffage,
  • la PAC sol-eau : qui capte également l’énergie du sol, mais qui l’envoie vers la pompe à chaleur,
  • la PAC eau-eau : qui puise l’énergie dans les nappes phréatiques. Il existe des versions utilisant de l’eau glycolée pour transporter la chaleur vers le circuit de chauffage.